La nomination d'un Envoyé spécial en Afrique centrale proposée au Conseil de sécurité

24 novembre 2003

Les conclusions de la Mission interdisciplinaire en Afrique centrale, présentées aujourd'hui au Conseil de sécurité, ont amené le Secrétaire général à réclamer une étude approfondie sur les programmes de l'ONU dans la sous-région et à proposer de nommer un Envoyé spécial.

Le Sous-secrétaire général aux affaires politiques de l'ONU, Tuliameni Kalomoh, présentait aujourd'hui au Conseil de sécurité les conclusions de la mission interdisciplinaire qu'il a conduite du 8 au 22 juin derniers dans onze pays d'Afrique centrale.

Compte tenu des liens étroits entre la pauvreté et les conflits, la mission a insisté sur la nécessité "d'aborder les problèmes de l'Afrique centrale de façon globale et intégrée, de manière à s'attaquer aux causes profondes des conflits et à renforcer la capacité des acteurs nationaux, sous-régionaux et internationaux de jouer un rôle plus actif dans la détermination et la prévention des menaces futures."

Il a indiqué que, face à la demande pressante exprimée par la plupart des gouvernements régionaux, le Secrétaire général avait proposé la nomination d'un Représentant spécial pour la sous-région.

Dans la lettre accompagnant le rapport, le Secrétaire général se dit en effet préoccupé par « la prolifération des bureaux dans la sous-région », juge nécessaire de faire procéder à une étude approfondie « des programmes des Nations Unies, en vue d'en renforcer la cohérence et l'efficacité. »

« Sans avoir d'abord procédé à cette étude, il est impossible d'évaluer objectivement la nécessité d'établir un nouveau bureau en Afrique centrale », affirme le Secrétaire général.

Il propose toutefois de nommer un Envoyé spécial qui pourrait, selon les besoins, travailler sur les questions politiques avec les gouvernements de la sous région et qui assurerait aussi la liaison avec les entités des Nations Unies participant aux activités de développement et aux activités humanitaires en Afrique centrale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.