Iraq : plus de 4 milliards de dollars et l'ensemble de ses activités transférés à la coalition par le Programme "pétrole contre nourriture"

Iraq : plus de 4 milliards de dollars et l'ensemble de ses activités transférés à la coalition par le Programme "pétrole contre nourriture"

Benon Sevan
Alors que le compte à rebours a commencé pour le Programme « pétrole contre nourriture » de l'ONU, qui aura achevé après-demain le transfert à l'Autorité administrative de la coalition en Iraq de ses dossiers et de ses avoirs, dont plus de 4 milliards de dollars de liquidités, le directeur du Programme tirait aujourd'hui devant le Conseil de sécurité, le bilan de ses sept années d'activités.

« Il m'est agréable de pouvoir déclarer sans hésitation que l'ONU a relevé le défi et mettra fin au programme le 21 novembre 2003 conformément à la résolution 1483 » du Conseil de sécurité, a déclaré aujourd'hui le Directeur du Programme Iraq, Benon Sevan, lors de consultations à huis clos du Conseil de sécurité sur cette question.

« Cela a été réalisé en dépit de l'ampleur de la tâche aussi bien en termes de champs d'activités que du niveau du financement, de l'échelle des opérations que de leur complexité », a ajouté M. Sevan qui a fait remarquer que le bouclage du programme s'effectuait avec un personnel international significativement réduit après les attaques terroristes du 19 août contre le siège de l'ONU à Bagdad.

« Trois milliards de dollars ont déjà été versés au Fonds pour le développement de l'Iraq, qui dépend de l'Autorité provisoire et les 1,1 milliard restant le seront prochainement, », indique par ailleurs un communiqué publié aujourd'hui par le Bureau chargé du Programme Iraq.

Le Programme "pétrole contre nourriture", créé en 1996 par le Conseil de sécurité dans le but d'atténuer l'effet sur la population des sanctions économiques imposées à l'Iraq, a supervisé, jusqu'aux opérations militaires de mars dernier, les ventes de pétrole iraquien et l'achat, avec le revenu ainsi généré de biens de première nécessité destinés à la population.

A la suite de l'occupation militaire de l'Iraq, le Conseil décidait le 23 mai dernier, par l'adoption de sa résolution 1483, de mettre fin au Programme "pétrole contre nourriture", au plus tard dans les six mois qui suivaient et demandaient que le Programme procède au transfert de ces activités à l'Autorité administrative mise en place par les forces de la coalition.

60% des Iraquiens dépendaient complètement des rations fournies dans le cadre du Programme « le plus important jamais administré par l'ONU et l'un des plus efficaces », souligne également le communiqué du Programme Iraq.