Le Conseil de sécurité consacrera en novembre une large place à l'Afrique

Le Conseil de sécurité consacrera en novembre une large place à l'Afrique

Le Président du Conseil de sécurité, Ismael Abraão Gaspar Martins
Le Président du Conseil de sécurité en novembre, l'ambassadeur de l'Angola, Ismael Abraão Gaspar Martins, a présenté un programme de travail du Conseil pour le mois en cours dans lequel les dossiers africains tiennent une large place.

Le Conseil prévoit notamment de discuter de la conférence sur la région des Grands Lacs qui doit se réunir l'an prochain pour tenter de trouver une solution aux conflits dans la région, a indiqué M. Martins, lors d'un point avec la presse.

Les dossiers du Moyen-Orient, de l'Iraq et de l'Afghanistan n'en figurent pas moins au programme de travail du Conseil qui entendra le compte-rendu de sa mission en Afghanistan dont le retour à New York est prévu à la fin de cette semaine. Une dernière présentation des opérations de clôture du Programme Pétrole contre nourriture est également prévue ainsi qu'un débat sur les casques bleus et les mines terrestres.

Parmi les questions également traitées par le Conseil en novembre figurent la Somalie, le Libéria, le VIH/sida et le personnel de maintien de la paix, la Guinée-Bissau, les armes de destruction massive, l'Ethiopie et l'Erythrée ainsi que la République démocratique du Congo.