Les Nations Unies annoncent que 2004 sera l'Année internationale du riz

31 octobre 2003

En proclamant aujourd´hui 2004 Année internationale du riz, l'agence des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Fonds monétaire international (FAO) a souhaité encourager la production de riz qui subit de sérieuses contraintes alors qu´il est l'aliment de base pour plus de la moitié de la population mondiale.

«Cette campagne a été initiée par une proposition faite l'an dernier par 44 pays membres de Nations Unies, invoquant une crise imminente de la riziculture» a rappelé le Directeur général de la FAO, Jacques Diouf, qui a précisé que, depuis le début des années 90, les scientifiques s'inquiétaient que la croissance des rendements des rizières diminuait et se trouvait inférieure à la croissance démographique.

Les chiffres de la FAO montrent que d'ici 2030, la demande totale de riz sera supérieure de 38 % aux montants annuels produits entre 1997 et 1999.

Des systèmes durables de riziculture peuvent contribuer à éradiquer la faim dans le monde et à réaliser les objectifs du Millénaire des Nations Unies, a déclaré M. Diouf, ajoutant que le riz était une source alimentaire qui avait une influence fondamentale sur la sécurité alimentaire dans le monde.

«Près d'un milliard de foyers en Asie, Afrique et Amérique dépendent de la riziculture. Elle représente leur principale source de travail et de vie » a fait observer M. Diouf qui a qualifié le riz de «symbole de l'identité culturelle et de l'unité mondiale ».

Des initiatives mondiales ont été lancées visant à promouvoir le développement agricole durable dans de nombreux pays. «L'Année du riz sera un catalyseur pour les programmes impulsés par les pays à travers le monde» a ajouté le Directeur de la FAO.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.