Kofi Annan propose un budget de 3,05 milliards de dollars pour financer les activités de l´ONU en 2004-2005

28 octobre 2003

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a recommandé aujourd´hui une augmentation de 0.5 pourcent dans le budget de l´Organisation pour l'exercice biennal 2004-2005 qui devrait se monter à 3,058 milliards, en tenant compte de l´inflation et des fluctuations monétaires.

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a recommandé aujourd´hui une augmentation de 0.5 pourcent dans le budget de l´Organisation pour l'exercice biennal 2004-2005 qui devrait se monter à 3,05 milliards de dollars, en tenant compte de l´inflation et des fluctuations monétaires.

Après avoir rappelé que le budget de l'ONU connaissait une croissance nulle depuis près de 10 ans, le Secrétaire général a indiqué que le budget 2004-2005 revêtait une importance toute particulière dans la mesure où il s'inscrivait à la fois dans le cadre de la mise en oeuvre de la Déclaration du Millénaire et dans celui de la réforme de l´Organisation, initiée au début de son mandat.

Kofi Annan a également précisé que la finalisation du budget 2004-2005 intervenait à un moment où les Nations Unies devaient faire face à un certain nombre de défis liés, entre autre, à la guerre en Iraq, à l'échec des négociations de Cancun et au bombardement de son quartier général à Bagdad.

Evoquant les recommandations faites récemment par le Groupe d´experts indépendants sur la sécurité du personnel de l´ONU en Iraq, Kofi Annan a fait remarquer que des ressources supplémentaires seraient nécessaires si l´on veut permettre à l´Organisation de s´acquitter de son obligation à protéger son personnel.

Le budget proposé par le Secrétaire général prévoit 117 nouveaux postes devant être attribués aux jeunes professionnels et deux postes de Sous-Secrétaire général pour les affaires économiques et sociales et les affaires humanitaires.

Des ressources supplémentaires destinées aux activités de développement et aux besoins particuliers de l´Afrique, à la lutte contre la drogue et le crime, et à la protection des droits de l´homme, ont également été prévues.

Le projet de budget-programme a été accueilli favorablement par la majorité des délégations qui ont salué les progrès enregistrés par la budgétisation axée sur les résultats. La capacité de l'Organisation à atteindre des résultats concrets est actuellement évaluée d´après 900 indicateurs de succès.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.