Kofi Annan condamne l´attentat meurtrier au siège du CICR à Bagdad qu´il qualifie de « crime contre l´humanité »

27 octobre 2003
Kofi Annan

Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a qualifié l´attentat à la bombe au quartier général de la Croix Rouge à Bagdad de « crime contre l´humanité » et condamné toutes les attaques perpétrées aujourd´hui dans la capitale iraquienne.

Kofi Annan est « consterné d´apprendre la dernière série d´attaques terroristes perpétrées à Bagdad aujourd´hui » et les condamne « dans les termes les plus forts », a déclaré aujourd´hui une Porte-parole de l´ONU, Marie Okabe.

Au sujet de l´attaque perpétrée contre la Croix rouge (CICR), l´une des quatre ayant atteint aujourd´hui des immeubles de la capitale iraquienne, Mme Okabe a ajouté « le Secrétaire général déplore que le siège du Comité international de la Croix rouge à Bagdad ait pu être visé. Le CICR est une organisation humanitaire respectée dans le monde entier. Sa neutralité et son impartialité sont à la base même de ses opérations ». L´attaque d´aujourd´hui est, pour Kofi Annan, « un crime contre l´humanité ».

Mme Okabe a ajouté que Kofi Annan s´était entretenu avec le Président du CICR, Jakob Kellenberger, et lui avait demandé de transmettre ses condoléances aux familles des victimes.

Le Secrétaire général a indiqué qu´il estimait que « tous les actes terroristes , quels que soient leurs auteurs et leurs motifs, sont infâmes et inexcusables d´un point de vue moral » et a exhorté les autorités iraquiennes à s´assurer que les auteurs de ces crimes soient arrêtés et jugés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.