La liberté de la presse doit également s´appliquer à l´Internet, affirme un représentant de l´ONU

23 octobre 2003

L´Internet doit disposer des mêmes libertés et réglementations que les médias plus traditionnels, a déclaré aujourd´hui un haut responsable de l´ONU.

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies à la communication et à l'information, Shashi Tharoor, a indiqué aujourd´hui à la Commission économique et sociale de l´Assemblée générale de l´ONU qu´il était logique que les gouvernements donnent à l´Internet des limites semblables à celles des médias traditionnels et qu´il serait une erreur de prévoir des restrictions allant au-delà des règles en vigueur qui visent à protéger la vie privée et à empêcher tout abus de la part de criminels ou de groupes terroristes.

Evoquant l´importance du Sommet mondial sur la société de l'information, dont la première phase doit se tenir à Genève du 8 au 13 décembre 2003, M. Tharoor a déclaré que les technologies de l'information et de la communication (TIC) ne sont pas une fin en soi, mais un moyen efficace d'accroître la base des connaissances humaines et donc la liberté des individus et des sociétés. C'est aussi un outil de promotion du développement et d'une économie qui serait mise au profit de tous, a-t-il ajouté.

M. Tharoor a déclaré qu´il souhaitait que le Sommet mondial sur la société de l'information soit l'occasion d'insister sur le renforcement et la protection de la liberté de la presse et ne marque pas un retour en arrière dans ce domaine.

Celui-ci a également souligné l'importance du multiculturalisme dans la société mondiale de l'information et insisté sur le fait que tous les pays devraient avoir la chance et le droit de diffuser des informations dans leur langue.

Le Sommet mondial sur la société de l´information, qui doit se tenir dans un premier temps à Genève au mois de décembre puis à Tunis en novembre 2005, s'est assigné pour tâche de trouver les moyens de combler le fossé numérique Nord-Sud et entre riches et pauvres, et par conséquent, de rendre universel l'accès aux nouvelles technologies de l'information et des communications.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.