L´ONU suspend l´envoi de personnel humanitaire au nord de la Somalie suite à deux meurtres

21 octobre 2003

Un haut responsable de l´ONU s´est dit « profondément attristé » par le meurtre de deux travailleurs humanitaires britanniques au nord de la Somalie et a déclaré que le personnel humanitaire ne serait pas autorisé à se rendre dans cette région tant que la situation ne se serait pas stabilisée.

Le meurtre des deux travailleurs humanitaires de l´organisation non-gouvernementale "SOS Villages d´enfants" a été commis par des hommes armés non identifiés dans la ville de Sheikh, au nord de la Somalie, seulement deux semaines après l´assassinat d´un médecin italien dans la même région, connue sous le nom de Somaliland.

Jan Egeland, le Coordinateur des opérations d'urgence de l'ONU, a invité les autorités de Somaliland à prendre immédiatement des mesures pour arrêter et traduire en justice les auteurs de ces crimes et garantir la sécurité du personnel humanitaire travaillant dans cette région.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.