Le Comité contre le terrorisme présente le bilan de ses travaux au Conseil de sécurité

Le Comité contre le terrorisme présente le bilan de ses travaux au Conseil de sécurité

Le Président du Comité contre le terrorisme, Inocencio Arias
Lors d´une réunion du Conseil de sécurité, le Président du Comité contre le terrorisme a indiqué que celui-ci poursuivait l´examen des législations des Etats Membres visant à lutter contre le terrorisme et avait entrepris d´évaluer l´application des mesures concrètes qu´ils avaient prises à cet égard, ce qui est une tâche plus difficile.

« En ce qui concerne l´assistance technique, le Comité renforce sa coopération avec les Etats qui, alors qu´ils font preuve de la volonté politique nécessaire pour mettre en oeuvre la résolution, ont des difficultés à y parvenir », a déclaré le Président du Comité contre le terrorisme, l´Ambassadeur d´Espagne Inocencio Arias, au cours de la réunion du Conseil de sécurité consacrée aujourd´hui aux menaces à la paix et à la sécurité internationales causées par des actes terroristes. Celui-ci a ajouté que le Comité s´efforçait de renforcer également ses liens avec les organisations régionales et sous-régionales.

M. Arias s´est félicité du fait que les travaux du Comité avaient reflété le consensus au sein de l´ONU sur la question du terrorisme, tous les Etats Membres ayant reconnu la nécessité absolue de lutter, par tous les moyens possibles auquel la Charte de l´ONU permet d´avoir recours, contre les actes de terrorisme.

Insistant sur la nécessité d´établir un équilibre en vue de garantir un traitement équitable des rapports présentés par les différents groupes d'Etats, M. Arias a assuré les membres du Conseil de sécurité que la transparence et l'égalité de traitement avaient prévalu dans les travaux du Comité.

A la suite de la présentation du rapport du Comité contre le terrorisme, plus de 30 intervenants ont participé au débat du Conseil de sécurité sur le terrorisme qui s´est poursuivi tout au long de la journée.

Le Conseil de sécurité a demandé aux 48 Etats Membres qui n'avaient pas encore soumis les rapports demandés de le faire de toute urgence et a décidé de proroger les dispositions actuellement applicables au Bureau du Comité pour une période de six mois.

Créé par le Conseil de sécurité il y a deux ans, suite aux attentats du 11 septembre, le Comité contre le terrorisme est chargé de contrôler les mesures prises par les Etats Membres, tant au niveau de la législation que de son application pratique, pour lutter contre le terrorisme, le financement du terrorisme et les mouvements des terroristes.