L´urgence du renforcement des mesures garantissant la sécurité internationale soulignée par un responsable de l´ONU

L´urgence du renforcement des mesures garantissant la sécurité internationale soulignée par un responsable de l´ONU

Nobuyasu Abe
Les Etats Membres de l´ONU doivent explorer d´urgence les façons de renforcer la sécurité internationale au moment où les événements ont récemment montré que des personnes pouvaient, indépendamment des gouvernements, produire et utiliser des armes de destruction massive, a déclaré aujourd´hui un responsable de l´ONU, alors que s´ouvrait au siège des Nations Unies le débat général de la Commission du désarmement.

S´adressant à la Commission de l´Assemblée générale chargée des questions de désarmement et de sécurité internationale, le nouveau Secrétaire général adjoint de l´ONU aux affaires de désarmement, Nobuyasu Abe, a déclaré “peut-être ne sommes nous pas capables de résoudre entièrement toutes les questions de désarmement, de non-prolifération, de contrôle des armes et de lutte contre le terrorisme qui sont liées à ces armes” tout en espérant que des progrès pourraient être réalisés afin que les Etats Membres puissent se mettre d´accord sur des mesures concrètes et pratiques pour renforcer les normes internationales.

Alors que le armes de destruction massive restent un immense danger, les armes traditionnelles, comme les petites armes et les mines terrestres antipersonnel, continuent chaque année à tuer un nombre incalculable de personnes, a indiqué M. Abe tout en précisant que l´ONU redoublait d´efforts pour accroître la transparence au sujet de ces armes et renforcer la confiance entre les Etats.

Les instruments et les institutions dans le domaine du désarmement et de la non prolifération des armes doivent être respectés et les normes sur ces questions doivent être renforcées, a déclaré M. Abe. Sans cela, il sera difficile de promouvoir la coopération multilatérale et de décourager le recours à l´action unilatérale, a-t-il ajouté.