Les Etats-Unis de retour à l'UNESCO pour l'ouverture de sa Conférence générale

29 septembre 2003

L'ouverture de la 32e session de la Conférence générale de l'UNESCO, l'agence de l'ONU pour l'éducation, la science et la culture, aujourd'hui à Paris, est marquée par une cérémonie célébrant le retour au sein de l'UNESCO des Etats-Unis qui l'avaient quittée en 1984.

Cette décision, annoncée par le Président George W. Bush dès septembre 2002, prendra effet le 1er octobre. Toutefois une cérémonie a lieu dès aujourd'hui au siège de l'organisation à Paris, à l'issue de laquelle les couleurs nord-américaines seront hissées en présence de Laura Bush aux côtés des drapeaux de tous les Etats membres.

Sauvegarde du patrimoine immatériel, diversité culturelle, multilinguisme sur Internet, données génétiques humaines sont parmi les grands thèmes qui seront abordés au cours de cette 32e session de la Conférence générale, l'organe suprême de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), qui va se poursuivre jusqu'au 17 octobre et à laquelle assisteront plus de 3 000 participants, dont 5 chefs d'Etat et plus de 300 ministres.

Avec ce retour des Etats-Unis et la récente adhésion, en juin 2003, de Timor-Leste, le nombre des Etats membres de l'UNESCO est désormais de 190. Singapour reste le seul pays à avoir quitté l'Organisation et à ne pas avoir encore réintégré les rangs de ses Etats membres.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.