Angola : des agences de l'ONU et le gouvernement lancent ensemble une campagne de vaccination systématique

23 septembre 2003

Deux agences de l'ONU participent aux côtés des autorités de l'Angola à une campagne de vaccination systématique destinée à immuniser 75% des enfants dans un pays qui, après plus de vingt ans de guerre civile, a un des taux de mortalité infantile les plus élevés du monde.

Cette campagne, à laquelle participent le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), nécessitera au cours des trois prochains mois une augmentation considérable des services de santé et la formation de personnel. Son objectif est d'immuniser 75% des enfants âgés de moins d'un an dans les trois-quarts de l'Angola d'ici l'échéance fixée.

“Ce programme montre clairement que le gouvernement angolais et les agences de l'ONU prennent la vaccination systématique très au sérieux,” a déclaré le représentant de l'UNICEF en Angola. “Avec décembre pour date limite l'Angola va devoir faire face à d'importants défis mais elle a en besoin et doit les relever.”

L'Angola, où le taux de mortalité infantile est actuellement l'un des plus élevés au monde, voit mourir un enfant sur quatre avant l'âge de cinq ans.

“La décision d'intensifier la vaccination systématique est à la fois claire et courageuse,” a indiqué pour sa part le représentant de l'OMS en Angola. “D'énormes progrès ont été réalisés dans le pays en matière de vaccination. Une vaccination systèmatique aura pour effet d'en relancer l'efficacité, de sauver des vies et permettra par là-même d'économiser de l'argent.”

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.