Le HCR publie de nouvelles directives pour protéger les femmes réfugiées contre la violence

22 septembre 2003

Le HCR, l'agence de l'ONU pour les réfugiés, vient de publier la nouvelle édition des directives visant à combattre la violence sexuelle et sexiste contre les femmes réfugiées, destinée non seulement au personnel humanitaire mais aussi aux organisations d'aide au développement qui travaillent avec les réfugiés et les populations déracinées.

Le fascicule du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), publié vendredi dernier, est une mise à jour du premier paru en 1995 et reflète l'engagement du HCR à fournir de meilleurs instruments de travail à son personnel. La version originale mettait l'accent sur la violence sexuelle tandis que la dernière édition inclut la traite des femmes, la violence domestique, la mutilation sexuelle et les faveurs sexuelles en échange de services ou d'assistance.

« C'est un évènement marquant en ce qui concerne le processus destiné à assurer une meilleure protection des femmes et des enfants réfugiés », a indiqué le Haut Commissaire-adjoint lors du lancement du fascicule intitulé 'Violence sexuelle et sexiste contre les réfugiés, les personnes déplacées intérieurement et les rapatriés – directives pour la prévention et l'intervention'.

Afin de vérifier la validité de ces directives et de leur application, le HCR les a testés avant la publication dans 32 pays auprès d'une soixantaine de partenaires, dont d'autres agences et des réfugiés afin d'inclure leurs réactions et propositions.

De nombreux rapports d'agences font état d'exploitation des femmes et d'abus sexuels et selon la Banque mondiale, une femme au moins sur trois a été battue, contrainte à l'acte sexuel ou mal traitée au cours de sa vie. Pour sa part, l 'Organisation internationale pour la migration (OIM) estime que 2 millions de femmes sont victimes, chaque année, de la traite internationale et qu'en Afrique plus de 90 millions de jeunes femmes et de fillettes subissent des mutilations génitales.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.