Journée de l'alphabétisation : action prioritaire de l'ONU en faveur des femmes, indique Kofi Annan

8 septembre 2003

A l'occasion de la première Journée de l'alphabétisation, le Secrétaire général de l'ONU appelle à lutter contre l'un des grands obstacles au développement, l'analphabétisme, qui concerne encore 860 millions d'adultes dans le monde dont deux tiers de femmes et un nombre "peu élevé mais préoccupant" dans les pays développés.

Lancée en février dernier, la première Journée de l'alphabétisation de la Décennie des Nations Unies pour l'alphabétisation cherche à donner un nouvel élan aux activités d'alphabétisation partout dans le monde de façon à atteindre l'objectif que s'est fixée la communauté internationale : faire progresser le taux d'alphabétisation de 50% d'ici à 2015.

Dans un message rendu public à cette occasion, Kofi Annan insiste sur le fait que l'alphabétisation est non seulement "un impératif en soi" mais également "une condition indispensable à la réalisation des autres objectifs de la Déclaration du Millénaire."

"L'alphabétisation déverrouille les portes du savoir à toutes les étapes de la vie, est essentielle au développement et à la santé et ouvre la voie à la participation démocratique et à l'action citoyenne", affirme-t-il.

Soulignant que "l'alphabétisation est indispensable à l'éducation des filles et à l'autonomisation des femmes, les plus puissants moteurs d'un développement sans exclusion", il précise que "les deux premières années de la Décennie seront axées sur l'alphabétisation des femmes, premier pas vers l'objectif ultime : l'alphabétisation universelle."

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.