Le nouvel Envoyé de l´ONU au Kosovo se rend à Mitrovica où perdurent des tensions ethniques

28 août 2003

Le nouvel Envoyé de l´ONU au Kosovo, Harri Holkeri, s´est rendu aujourd´hui à Mitrovica où perdurent depuis deux ans des tensions entre Albanais et Serbes et a appelé la population à mettre fin aux hostilités tout en renouvelant son engagement personnel à rapprocher les deux communautés.

Ancien Premier Ministre de Finlande, M. Holkeri a été nommé le mois dernier Représentant spécial du Secrétaire général de l´ONU et Chef de la Mission d´Administration intérimaire de l´ONU au Kosovo pour succéder à Michael Steiner, un diplomate allemand.

M. Holkeri a, une nouvelle fois, condamné l´attaque perpétrée au début du mois dans la région de Pec qui a tué deux adolescents serbes et blessé plusieurs autres. Il a également condamné une attaque perpétrée cette semaine à Bica. “ Ces actes atroces ont été perpétrés par les ennemis de l´avenir du Kosovo ”, a déclaré M. Holkeri qui a insisté sur la nécessité de retrouver et de juger les responsables des crimes commis.

L´Envoyé de l´ONU au Kosovo a déclaré à des journalistes au Centre culturel de Mitrovica, situé près du pont qui sépare les quartiers albanais et serbes de la ville, que l´art et la culture avaient un rôle capital à jouer dans le processus de réconciliation. “ L´Art est un langage universel ”, a-t-il déclaré. “ Plus on encouragera le dialogue, plus les communautés reconnaîtront qu´elles ont intérêt à coopérer. Soyons prêts à apprendre de l´Art et à travailler pour la réconciliation. ”

“ J´espère que ce centre deviendra un lieu où les habitants de Mitrovica, qu´ils soient originaires de l´un ou de l´autre côté de la rivière, pourront se rencontrer et découvrir ce qu´ils ont en commun, au travers de l´art et de la culture ”, a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.