Selon Kofi Annan, les pourparlers de Beijing sur le programme nucléaire nord-coréen pourraient renforcer la stabilité régionale

27 août 2003

Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, s´est félicité du lancement à Beijing de pourparlers sur le programme nucléaire de la République populaire démocratique de Corée entre six pays - la Chine, les Etats-Unis, la Fédération de Russie, le Japon, la République populaire démocratique de Corée et la République de Corée - qui devraient permettre de renforcer la paix et la stabilité dans la région.

« J´ai espoir que ce processus, bien que difficile et compliqué, permettra de trouver des solutions à vos préoccupations respectives et bilatérales, d'atténuer les tensions et de renforcer la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et dans la région », a indiqué Kofi Annan dans un message qu´il a adressé aujourd´hui aux six participants.

« Il s'agit d'une évolution encourageante qui témoigne de la volonté de vos gouvernements respectifs de trouver une solution négociée aux problèmes d'importance cruciale de la région », a-t-il déclaré tout en ajoutant, « j'ai confiance dans vos talents diplomatiques et vous souhaite de réussir dans vos négociations. Sachez que vous pouvez aussi compter sur mon soutien actif ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.