Conférence de l´ONU sur les pays enclavés en développement pour faciliter leur accès aux marchés extérieurs

25 août 2003

La première conférence internationale sur les pays en développement sans littoral, qui se réunira cette semaine à Almaty, au Kazakhstan, des Ministres de gouvernements du monde entier, devrait adopter un Programme d´action visant à apporter des solutions aux problèmes spécifiques auxquels ces pays sont confrontés du fait de leur isolement.

Les débats de la Conférence ministérielle sur les pays en développement sans littoral et de transit, organisée par l´ONU les 28 et 29 août, devraient porter sur le droit d´accès à la mer, l´amélioration de l´infrastructure des transports des pays de transit, qui sont le lien géographique entre les pays enclavés et les océans, et les mesures prises au niveau international pour faciliter l´accès des pays enclavés aux marchés extérieurs.

La Conférence aura principalement pour objectif de renforcer la coopération des pays enclavés avec les pays de transit, les pays donateurs et les organismes financiers internationaux. Les pays participant à la Conférence devraient négocier, notamment, des accords sur des gains de temps et de coûts pour le transport des biens en provenance des pays enclavés qui passent par les pays de transit pour atteindre les marchés extérieurs.

Compte tenu de leur situation, les pays enclavés en développement consacrent actuellement en moyenne 15% de leurs recettes d'exportations au seul coût du transport, ce pourcentage pouvant augmenter à 50% dans le cas de certains pays africains.

La Conférence sera présidée par le Secrétaire général adjoint et Haut Représentant de l´ONU pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits Etats insulaires en développement, Anwarul Chowdhury. Le Président kazakh Nursultan Nazarbayev devrait s´adresser aux participants de la Conférence lors de la cérémonie d´ouverture.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.