Condamnant l'attentat de Bagdad, le Conseil de sécurité reste déterminé à consolider la paix en Iraq

20 août 2003

Condamnant l´attentat meurtrier perpétré à Bagdad comme une attaque « contre la communauté internationale tout entière », le Conseil de sécurité a déclaré qu´il ne se laisserait pas intimider par de telles attaques et qu´il était déterminé à aider les Iraquiens à consolider la paix et la justice dans leur pays.

Condamnant l´attentat meurtrier perpétré à Bagdad comme une attaque «contre la communauté internationale tout entière», le Conseil de sécurité a déclaré qu´il ne se laisserait pas intimider par de telles attaques et qu´il était déterminé à aider les Iraquiens à consolider la paix et la justice dans leur pays.

A l´issue d´une réunion à laquelle participait le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, le Président du Conseil de sécurité, l´Ambassadeur syrien Mikhail Wehbe, a indiqué dans une déclaration à la presse que le Conseil condamnait sans équivoque l´attaque de mardi qui a tué au moins 15 personnes, au nombre desquelles se trouvait l´Envoyé spécial de l´ONU, Sergio Vieira de Mello, et en a blessé de nombreuses autres. Le Conseil de sécurité a également condamné dans les termes les plus vigoureux les auteurs de cet acte et a souligné la nécessité de les traduire en justice.

Exprimant sa profonde sympathie et ses condoléances aux victimes et à leurs familles, le Conseil de sécurité a rendu hommage et exprimé sa profonde admiration à tous les membres du personnel des Nations Unies qui ont trouvé la mort ou ont été blessés au service des Nations Unies et du peuple iraquien, notamment Sergio Vieira de Mello.

Tout en indiquant qu'il était impératif de respecter, en toutes circonstances, la sûreté et la sécurité du personnel des Nations Unies, l´Ambassadeur Wehbe a précisé que le Conseil avait réaffirmé sa détermination à aider les Iraquiens à consolider la paix et la justice dans leur pays et à choisir leur propre avenir politique. Le Conseil a salué à cet égard la volonté de l'ONU de continuer ses opérations en Iraq afin de remplir son mandat au service du peuple iraquien, et ne se laissera pas intimider par de telles attaques.

Le Conseil a observé une minute de silence au début de la réunion pour rendre hommage à la mémoire du personnel des Nations Unies et de tous ceux qui ont été tués à Bagdad alors qu´ils travaillaient à la paix et à la reconstruction de l´Iraq.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.