Afghanistan : soutenue par l´ONU, la Commission de sécurité afghane commence à désarmer le Nord du pays

Afghanistan : soutenue par l´ONU, la Commission de sécurité afghane commence à désarmer le Nord du pays

La Commission de sécurité afghane, qui travaille étroitement avec l´ONU, a envoyé dans le Nord de l´Afghanistan une mission chargée de désarmer les milices rivales qui se déchirent dans cette région.

Au nombre des membres de la délégation de la Commission de sécurité mixte afghane, qui a quitté samedi la ville de Mazar-i-Sharif pour se rendre dans le secteur de Sholgara, figurent des représentants des factions du Jamiat, du Junbish et de Hizb-e-Wahdat ainsi que des représentants de la Mission de l´ONU en Afghanistan. La durée de cette mission devrait être de deux à trois jours.

Dans son programme de désarmement, la Commission de sécurité afghane a demandé à ce que toutes les armes de guerre soient déposées dans les unités militaires établies à cet effet à Mazar pour y être stockées. Les armes de défense individuelles peuvent, quant à elles, être conservées par leurs propriétaires, si toutefois ils sont autorisés à les avoir en leur possession, mais doivent être enregistrées. Tout arme détenue illégalement après l´opération de désarmement sera confisquée par la police et ses propriétaires seront arrêtés.

La Mission de l´ONU en Afghanistan (MANUA) a récemment aidé la Commission de sécurité afghane à négocier plusieurs cessez-le-feu dans certaines zones du Nord du pays. En avril dernier, la MANUA a permis de mettre fin à la violence meurtrière entre des factions rivales dans la ville de Maniema, située au Nord de l'Afghanistan.