Journée internationale des jeunes : Kofi Annan appelle à une mobilisation internationale pour aider les jeunes à trouver des emplois « décents et productifs »

12 août 2003

A l´occasion de la célébration de la Journée internationale de la jeunesse, le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a exhorté tous les pays à élaborer des stratégies pour donner aux 74 millions de jeunes actuellement touchés par chômage « des possibilités réelles de trouver des emplois décents et productifs qui fassent d'eux des citoyens du monde indépendants et responsables ».

A l´occasion de la célébration de la Journée internationale de la jeunesse, le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a exhorté tous les pays à élaborer des stratégies pour donner aux 74 millions de jeunes actuellement touchés par chômage « des possibilités réelles de trouver des emplois décents et productifs qui fassent d'eux des citoyens du monde indépendants et responsables ».

« Les licenciements, les restructurations et les difficultés d'accès au monde du travail condamnent nombre d'entre eux à une vie de précarité économique et de désespoir », a ajouté le Secrétaire général qui a déploré que l´on voit trop souvent « de jeunes vies gâchées dans la délinquance, la toxicomanie, les conflits civils, voire le terrorisme ».

Rappelant que plus d'un milliard de jeunes atteindront l'âge d'entrée dans la vie active au cours des 10 prochaines années, Kofi Annan a précisé que, dans le cadre du partenariat mondial pour le développement, l'un des objectifs du Millénaire pour le développement, il avait créé un Réseau pour l'emploi des jeunes et nommé un Groupe de haut niveau chargé de formuler des recommandations en faveur de l´emploi des jeunes.

Kofi Annan a déclaré qu´il souscrivait entièrement à « l´objectif du Réseau pour l´emploi des jeunes qui est de mobiliser des ressources pour l'emploi des jeunes, de construire des passerelles entre l'école et le monde du travail et d'inviter les organisations de jeunes à jouer un rôle actif dans la conception et l'exécution des plans d'action nationaux ».

« Les jeunes ne devraient jamais être considérés comme une charge pour une collectivité quelle qu'elle soit, mais comme son atout le plus précieux », a indiqué Kofi Annan avant de citer l'un des membres du Groupe de haut niveau qui a souligné que « le problème c'est le chômage, les jeunes sont la solution ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.