Guinée-Bissau : le Conseil de sécurité préoccupé par les retards dans les préparatifs électoraux

4 août 2003

Dans une déclaration faite à la presse aujourd´hui, le Président du Conseil de sécurité, Mikhail Wehbe, après avoir salué l´annonce par le Président de la Guinée-Bissau de la tenue d'élections parlementaires le 12 octobre 2003 qui « constitue un facteur important pour la stabilité du pays », a fait part des préoccupations du Conseil en ce qui concerne les retards constatés dans l'inscription sur les listes électorales.

Encourageant le Président Koumba Yalá, ainsi que son Gouvernement, à « accélérer la procédure » et « organiser des élections législatives transparentes, justes et crédibles », Mikhail Wehbe a remercié la communauté internationale d'avoir promis de fournir les ressources nécessaires à l'organisation des élections législatives. Il a également encouragé les organisations concernées à répondre favorablement à l´appel de la Commission électorale nationale qui les a invitées à envoyer des observateurs lors des prochaines élections.

Tout en reconnaissant les progrès réalisés en Guinée-Bissau depuis que la mission conjointe du Conseil de sécurité et du Conseil économique et social de l´ONU s´est rendue fin juin dans le pays, le Président du Conseil de sécurité s´est dit alarmé par la grave situation économique du pays et a demandé à la communauté internationale de continuer à fournir une assistance au développement durable de la Guinée-Bissau.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur soutien énergique au Représentant du Secrétaire général en Guinée-Bissau, David Stephen, et au Bureau d'appui de l´ONU pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.