La Conférence UNESCO -Université des Nations Unies débat à Tokyo des « dimensions oubliées » de la mondialisation

30 juillet 2003

La Conférence sur la mondialisation, organisée par l'UNESCO, l'agence de l'ONU pour l'éducation, la science et la culture, et l'Université des Nations Unies (UNU), qui démarre aujourd´hui à Tokyo et se poursuivra jusqu´au 31 juillet, étudiera comment équilibrer les effets positifs et négatifs de la mondialisation dans la vie de chacun.

Selon l´Organisation pour l´Education, la Science et la Culture (UNESCO), la mondialisation doit permettre d´améliorer le bien-être de l'humanité et ne doit en aucun cas contribuer à accentuer les divisions et les inégalités et à nuire aux capacités de certains pays et communautés de maintenir et d´améliorer leur mode de vie, indique un communiqué de l'agence publié aujourd'hui.

La Conférence, qu'elle organise en partenariat avec l'UNU, sur le thème « La mondialisation à visage humain - Pour le bénéfice de tous », se propose d'examiner de façon prioritaire le rapport entre les forces politiques et économiques de la mondialisation et le développement socioculturel ainsi que les politiques visant à équilibrer les effets négatifs et positifs de la mondialisation dans la vie de chaque individu.

Ouverte aujourd'hui par le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, elle consacre ses débats publics à un examen de la mondialisation dans « ses dimensions oubliées, ses forces motrices, la condition humaine, la diversité culturelle, le dialogue et l´éthique. »

Quatre ateliers réunissant une trentaine de participants exploreront les effets et le potentiel de la mondialisation dans les secteurs de la culture, de l'éducation, de la politique environnementale et de la communication.

Parmi les principaux orateurs figurent Fidel Ramos, ancien Président des Philippines, Moeen Qureshi, ancien Premier ministre du Pakistan, Andries van Agt, ancien Premier Ministre des Pays-Bas et Eduardo Aninat, ancien Directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.