Des milliers de personnes supplémentaires fuient les combats au Libéria

29 juillet 2003

La prise de Buchanan, seconde ville du Libéria, a entraîné de nouveaux déplacements de population, des milliers de personnes cherchant à se mettre à l'abri des combats.

Depuis que le MODEL ou Mouvement pour la démocratie au Libéria, l'un des deux groupes rebelles qui cherchent à renverser le Président Charles Taylor, a pris d'assaut, la semaine dernière, le port de Buchanan défendu par les forces gouvernementales, environ 9 000 Libériens fuyant les combats ont cherché refuge dans le centre de la ville qui abritait déjà quelque 6 000 personnes déplacées, indique le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) qui fait également état d'informations selon lesquelles plus de 50 000 personnes se déplacent vers Harbel et la région de l'aéroport international, à 50 km à l'est de la capitale, Monrovia.

Les combats récents dans les faubourgs de Monrovia ont également provoqué des déplacements de population. Des milliers de personnes se seraient enfuies de Gardnersville, à 20 km à l'est de Monrovia, dans la direction de Paynesville au sud-ouest où les centres pour les personnes déplacées dans cette région sont submergés.

A Monrovia, les mortiers qui sont tombés hier sur une église du centre ville, ont tué trois personnes sur le coup et blessé 40 autres. La Croix-Rouge indique que, dans le quartier de bidonvilles de West Point, de récents tirs de mortiers ont fait 133 blessés et 49 morts, la plupart civils.

Les centres de soins submergés à Monrovia concentrent toutes leurs ressources aux soins des blessés. Les conditions sanitaires dans les camps sont extrêmement préoccupantes, indique enfin OCHA qui signale également que le prix des denrées de base continuent de grimper, donnant en exemple le prix des 5 grammes de riz, passé de 10 à 60 dollars libériens.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.