L'agence de l'ONU pour les réfugiés va rechercher 14 millions de dollars pour des urgences « oubliées » en Afrique

11 juillet 2003

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé aujourd'hui, au Sommet de l'Union africaine, son intention de lancer un appel à contributions de 14 milliards de dollars destinés à répondre à des besoins non anticipés dans sept pays africains plus ou moins oubliés par la communauté internationale, indique un communiqué de l'agence.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé aujourd'hui, au Sommet de l'Union africaine, son intention de lancer un appel à contributions de 14 milliards de dollars destinés à répondre à des besoins non anticipés dans sept pays africains plus ou moins oubliés par la communauté internationale, indique un communiqué de l'agence.

Près de la moitié de la somme demandée sera consacrée à l'apport d'une aide d'urgence à plus de 40 000 personnes qui ont fui les combats en République centrafricaine et se sont réfugiées au Tchad. Une autre partie de ces fonds servira à effectuer des travaux dans deux camps de réfugiés endommagés par des pluies torrentielles au Kenya. En Ouganda, un financement est nécessaire pour venir en aide aux 9 000 réfugiés ayant fui Bunia et sa région en République démocratique du Congo (RDC), pour échapper aux combats et aux atrocités qui s'y déroulaient.

« Il ne s'est pas passé un mois en 2003 sans qu'un autre de ces problèmes ne survienne et pourtant je doute qu'il y ait eu beaucoup de reportages dans la presse, peut-être en raison de l'éloignement de ces endroits, peut-être aussi à cause de l'importance d'autres événements », a déclaré le chef du HCR, Ruud Lubbers qui a présenté l'appel, à Maputo au Mozambique, dans le cadre du Sommet de l'Union africaine.

Le HCR prévoit également de réinstaller des réfugiés soudanais forcés d'abandonner leurs camps dans le Nord de l'Ouganda en raison des exactions des rebelles de l'Armée de résistance de Lord. D'autres situations d'urgence en Ethiopie, au Rwanda, en République du Congo et en République centrafricaine nécessitent également d'être financées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.