SRAS : un expert de la FAO en Chine pour enquêter sur le rôle des animaux dans la propagation du virus

10 juillet 2003

Un expert en maladies virales de la FAO, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, partira demain pour la Chine où il coordonnera pendant trois semaines l'enquête internationale visant à déterminer le rôle des animaux dans la propagation du virus du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

"Nous devons découvrir l'hôte naturel de ce virus et comprendre si d'autres espèces animales sont susceptibles d'être infectées et de transmettre le virus de façon à prévenir de futures épidémies" a indiqué Laurie Gleeson, un vétérinaire australien spécialiste des maladies virales du Centre associé de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) au Laboratoire de santé animale australien de Geelong.

Pendant son séjour en Chine, M. Gleeson, qui sera responsable de la coordination et de la communication entre les autorités chinoises, la FAO, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les chercheurs internationaux, se rendra dans plusieurs provinces chinoises, indique un communiqué de la FAO rendu public aujourd'hui.

"Au cours de la mission, nous allons recouper les informations relatives à l'état des travaux et identifier les domaines où des recherches plus approfondies sont requises. Nous allons également explorer comment la collaboration internationale peut aider la Chine à résoudre rapidement certains problèmes essentiels, notamment la nécessité de tests de diagnostic pour les animaux », a-t-il précisé.

Les dernières informations disponibles font état de 8 436 cas de SRAS dans le monde et 812 décès.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.