Trois nouveaux sites inscrits par l'UNESCO sur la liste du patrimoine mondial en péril

7 juillet 2003

La cité fortifiée de Bakou en Azerbaïdjan, le parc national de Comoé en Côte d'Ivoire et la vallée de Katmandou au Népal ont été inscrits aujourd'hui sur la liste du patrimoine mondial en péril lors de la 27e session du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO, réunie depuis le 30 juin au siège de l'Organisation à Paris.

La cité fortifiée de Bakou en Azerbaïdjan, le parc national de Comoé en Côte d'Ivoire et la vallée de Katmandou au Népal ont été inscrits aujourd'hui sur la liste du patrimoine mondial en péril lors de la 27e session du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO, réunie depuis le 30 juin au siège de l'Organisation à Paris.

Edifiée sur un site habité depuis l'ère paléolithique, la cité fortifiée de Bakou, inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en 2000, a subi d'importants dégâts lors du tremblement de terre de novembre 2000 et souffre de la pression croissante du développement urbain, de l'absence d'une politique de conservation et de méthodes de restauration discutables.

Le Parc national de Comoé (Côte d'Ivoire), inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1983 est l'une des zones protégées les plus vastes d'Afrique de l'Ouest à la très grande diversité végétale, souffre des troubles actuels en Côte d'Ivoire, du braconnage des animaux sauvages et des incendies provoqués par les braconniers, de surpâturage par les grands troupeaux de bétail et de l'absence de mécanisme de gestion efficace.

Quant à la Vallée de Katmandou au Népal, inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en 1979, elle était alors composée de sept zones comprenant des monuments entourés de constructions de style traditionnel dont les villes royales de Katmandou, Patan et Bhaktapur. Ces témoignages de l'exceptionnel style architectural newari ont progressivement disparu du fait d'une expansion urbaine incontrôlée.

Le Paysage culturel et les vestiges archéologiques de la vallée de Bamiyan en Afghanistan, ainsi qu'Assur (Qala'at Cherqat) en Iraq avaient déjà été inscrits le 2 juillet simultanément sur la liste du patrimoine mondial et sur la liste du patrimoine mondial en péril.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.