L'Envoyé de l'ONU en Iraq s'apprête à rencontrer des dignitaires chiites

27 juin 2003

L'Envoyé spécial de l'ONU poursuit ses contacts avec les représentants de la société iraquienne en rencontrant demain, à Nadjaf, des dignitaires religieux chiites et s'apprête à ouvrir lundi une réunion d'experts qui réfléchiront à la mise en place d'un système judiciaire intérimaire dans la perspective de la traduction en justice des responsables des crimes commis en Iraq.

Sergio de Mello, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, se rendra demain à Nadjaf, ville sainte du chiisme, pour y rencontrer successivement quelques-uns des principaux chefs religieux chiites. Une entrevue est prévue dans la matinée avec l'Ayatollah Ali Mohamed Al-Sistani. L'après midi, il devrait s'entretenir avec l'Imam Moqtada al-Sadr et, plus tard dans la journée, avec Mohamed Bakr Al Hakim, dirigeant du Conseil suprême de la révolution islamique en Iraq (CSRII).

Ce déplacement, le troisième en dehors de Bagdad depuis son arrivée en Iraq, s'inscrit dans le contexte de ses efforts pour rencontrer un éventail le plus représentatif possible d'Iraquiens dans le but de les aider et d'aider l'Autorité intérimaire de la coalition à mettre en place, le plus vite possible, une administration représentative intérimaire.

Lundi, M. Viera de Mello ouvrira une réunion qu'il a initiée avec le Haut Commissariat aux droits de l'homme et qui réunira des juristes iraquiens et des experts internationaux pour un échange de vues sur la mise en place d'un système de justice intérimaire dans la perspective de la traduction en justice des responsables de crimes perpétrés en Iraq.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.