R.D. du Congo : la Force multinationale renforce son contrôle de Bunia

25 juin 2003

Alors que la Force multinationale intérimaire d'urgence prend de plus en plus le contrôle de Bunia et s'efforce d'imposer son opération "ville sans armes", le Représentant spécial pour la République démocratique du Congo (RDC) tenait aujourd'hui sa dernière conférence de presse avant l'arrivée de son successeur.

La Force multinationale intérimaire d'urgence a pris possession d'un nombre croissant de quartiers de Bunia, la ville du Nord-Est de la RDC, où elle s'efforce de maintenir le calme après les combats violents qui viennent de s'y dérouler. Dans le quartier de Yamba, les membres des milices Hema de l'Union des patriotes congolais (UPC) se sont retirés à l'arrivée des militaires de la Force, a indiqué aujourd'hui un porte-parole de l'ONU. Elle a également établi des postes de contrôle dans différents secteurs et tout en se déployant dans le Sud, a installé un poste de contrôle au Nord de la ville pour empêcher l'entrée d'éléments armés.

La Force a également lancé la semaine dernière le mot d'ordre "Bunia, ville sans armes" qui devait prendre effet cette semaine.

Aujourd'hui également, le Représentant spécial de l'ONU pour la RDC et chef de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (MONUC), Amos Namanga Ngongi tenait sa dernière conférence de presse avant l'arrivée de son successeur, William Swing.

M. Ngongi s'est félicité des avancées du processus de paix depuis sa prise de fonctions. Il a évoqué le lancement la semaine dernière du premier convoi commercial entre Kinshasa et Kisangani, la création de radio Okapi qui couvre l'ensemble du territoire congolais, la présence de l'ensemble des belligérants à Kinshasa qui se retrouvent autour d'une table au sein de la Commission de suivi de l'Accord global et inclusif pour régler les questions préalables en préalable à la constitution d'un gouvernement de transition.

Il a déploré toutefois la méfiance qui subsiste entre les parties congolaises, les populations civiles tuées dans les combats dans l'Est du pays.

Evoquant la réunion qui doit se tenir à Beni demain jeudi, il a précisé qu'elle avait pour but de s'assurer de la mise en oeuvre de la Déclaration d'engagement signé à Bujumbura par le Gouvernement, le Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) et le Rassemblement congolais pour la démocratie-Mouvement de libération (RCD-ML). On y mettra au point les modalités pratiques pour le retrait des troupes et l'identification des sites où les équipes conjointes vérifieront le respect du cessez-le-feu et des engagements, a-t-il indiqué.

William Lacy Swing, qui va prendre sa suite à partir de la semaine prochaine, est l'actuel Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental et un ancien ambassadeur des Etats-Unis en RDC.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.