Plus de 40 signatures en une semaine pour le traité antitabac de l'OMS

24 juin 2003

Une semaine après son ouverture aux signatures, l'agence de l'ONU pour la santé se réjouit de ce que quarante pays et la Communauté européenne aient d'ores et déjà signé la Convention-cadre pour la lutte antitabac.

"Le fait que tant de pays aient signé la Convention-cadre pour la lutte antitabac au cours de la première semaine montre bien le soutien que ce traité reçoit et sa signification pour de nombreuses populations et situations", a déclaré le docteur Gro Harlem Brundtland, Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Ce traité, le seul dans le domaine de la santé à avoir vu le jour en plusieurs décennies, fournit, grâce à un ensemble de dispositions sur la publicité, les parrainages, les taxes, l'augmentation des prix, l'étiquetage, le commerce illicite et le tabagisme passif, un cadre international à la lutte contre le tabagisme, accusé de tuer de près de 5 millions de personnes par an.

La Norvège, qui avait signé le traité, l'a accepté le 16 juin. La ratification, l'acceptation, l'approbation et l'adhésion sont des actes juridiques internationaux par lesquels les Etats signataires de la Convention signifient au niveau international qu'ils acceptent d'être juridiquement liés par celle-ci. Dès que 39 autres pays auront fait de même, la Convention aura force de loi dans ces pays, puis dans tous ceux qui deviendront partie contractante.

La Convention sera disponible à la signature au Siège de l'ONU à New York du 30 juin 2003 au 29 juin 2004. Plusieurs pays ont fait part à l'OMS de leur intention de signer la Convention à cette occasion, indique l'agence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.