Le Programme alimentaire lance un appel pour les victimes des combats en R.D. du Congo

18 juin 2003

Pour nourrir pendant les six prochains mois, le demi-million de personnes touché par cinq ans d'affrontements dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), le Programme alimentaire mondial (PAM) a besoin de 38 millions de dollars et lance un appel à contributions.

« Nous avons vu des salles remplies de bébés émaciés, d'enfants aux ventres distendus, aux membres comme des bâtons et dont les cheveux étaient devenus jaunes », a expliqué le directeur du PAM en RDC après avoir visité un hôpital à Walungu dans le Sud-Kivu.

Les derniers épisodes meurtriers à Bunia ont entraîné de nouveaux déplacements de population, estimés à 300 000 personnes, ayant fui les combats et étant allée grossir les effectifs de millions d'autres qui, avant eux, avaient dû abandonner leurs biens et sont aujourd'hui déplacées et sans ressources.

Au moins 64% de la population dans l'Est du Congo se trouve en situation de pénurie alimentaire, selon une étude récente de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Les 46 000 tonnes de nourriture que le PAM prévoit de distribuer pendant les six prochains mois, sont destinées aux plus vulnérables de ceux qui se sont trouvés pris dans la violence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.