Kofi Annan se félicite de l'accord de cessez-le-feu entre le Gouvernement du Libéria et les groupes rebelles

18 juin 2003

Saluant une étape importante dans les efforts déployés pour mettre fin au conflit libérien par la négociation, le Secrétaire général s'est félicité de la signature d'un accord de cessez-le-feu entre Gouvernement libérien et mouvements rebelles.

Le Secrétaire général s'est félicité de la signature, hier, d'un accord de cessez-le-feu par le Gouvernement du Libéria, les Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie (LURD) et le Mouvement pour la démocratie au Libéria (MODEL). Rendant hommage aux parties libériennes pour leur sens du compromis au service de la paix dans leur pays il leur a demandé de respecter scrupuleusement les termes de leur accord.

Saluant le « soutien inlassable » de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et des autres partenaires internationaux, il a réaffirmé l'engagement des Nations Unies dans la recherche d'une paix durable au Libéria.

Kofi Annan a enfin appelé les parties à l'accord à saisir l'opportunité qu'offre la cessation des hostilités afin de créer les conditions de sécurité sur le terrain permettant l'apport immédiat d'aide humanitaire aux civils dans le besoin dans l'ensemble du pays. Il a également lancé un appel à la communauté internationale, pour qu'elle contribue généreusement aux besoins d'aide humanitaire d'urgence en faveur du Libéria.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.