Le Conseil de sécurité demande l'arrêt des combats au Libéria et se félicite de l'annonce du retrait du Président Taylor

11 juin 2003

Le Conseil de sécurité, qui tenait ce matin des consultations sur la situation au Libéria, demande l'arrêt des combats, se félicite de l'annonce faite par le Président Charles Taylor de se retirer et exprime son soutien au Tribunal spécial de Sierra Leone.

Dans une déclaration à la presse après les consultations, le Président du Conseil pour le mois de juin, Sergey Lavrov de la Fédération de Russie, a insisté pour que les combattants épargnent les vies et les biens des civils et maintiennent des positions défensives en dehors de Monrovia, la capitale du Libéria où des milliers de personnes fuyant les autres zones de conflits dans le pays s'étaient réfugiées, et la ville portuaire de Buchanan.

Le Conseil a également insisté pour que les combattants s'abstiennent de toute violation supplémentaire des droits de l'homme et du droit humanitaire international et a demandé à cet égard à toutes les parties de garantir la sécurité et un accès sans entrave au personnel humanitaire de façon à ce qu'il puisse venir en aide à la population un peu partout dans le pays.

Le Président a précisé que la réunion avait porté sur le dernier rapport du Secrétaire général Kofi Annan sur la situation au Libéria ainsi que sur les pourparlers de paix en cours à Akosambo au Ghana entre le gouvernement libérien et les forces d'opposition. « Les membres du Conseil ont exhorté tous les Libériens à travailler ensemble à la création d'un gouvernement de transition », a-t-il ajouté.

« Les membres du Conseil se sont félicités de ce que le Président libérien, Charles Taylor, ait annoncé le 4 juin dernier qu'il était prêt à se retirer au plus tard à la fin de son mandat », a déclaré M. Lavrov.

« Ils ont également exprimé leur soutien au travail du Tribunal spécial de la Sierra Leone, pris note de ses récentes déclarations publiques à propos de ses mises en accusations et souligné la nécessité de garantir à la fois la paix et la justice en Sierra Leone », a-t-il indiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.