Famine en Erythrée : un enfant sur cinq est touché, prévient le Programme alimentaire de l'ONU

6 juin 2003

En Erythrée, qui connaît sa quatrième année d'une terrible sécheresse, plus d'un enfant sur cinq n'a pas assez à manger, selon le Programme alimentaire mondial (PAM) qui a reçu moins de la moitié des fonds nécessaires pour fournir une ration alimentaire complète au 1,4 million d'Erythréens dans le besoin.

Avec des pluies de printemps insuffisantes et la pire sécheresse jamais enregistrée depuis dix ans, s'il ne pleut pas non plus suffisamment cet été, la situation à l'automne sera catastrophique, a averti la porte-parole du PAM à Genève. Le taux d'enfants souffrant de la faim est actuellement de 21,7% alors que, a-t-elle indiqué, un taux à 13 ou 14% est déjà alarmant.

Au début de l'année, le PAM a lancé un appel aux dons pour un montant de 100 millions de dollars lui permettant d'apporter une aide à 1,4 millions d'Erythréens sur une population totale de 3,4 millions. Il n'a reçu que 49 millions et a dû diminuer les rations distribuées. Si de nouvelles contributions n'arrivent pas, ses stocks seront épuisés d'ici à la fin juillet, a indiqué la porte-parole.

Le mois dernier, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a commencé à distribuer des semences pour aider les agriculteurs érythréens à rétablir leur capacité de production.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.