L'Agence de l'ONU pour les réfugiés appelle à l'aide la communauté internationale

6 juin 2003

Pour l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) qui demande à la communauté internationale d'apporter les 103 millions de dollars dont elle a besoin pour les six derniers mois de 2003, soulager les souffrances des centaines de familles qui ont perdu leurs logements et aider les enfants traumatisés par la violence de ces trois dernières années, c'est favoriser la paix dans la région.

« La population palestinienne a tellement souffert au cours des trois dernières années qu'il ne sera pas facile de soulager cette détresse », a déclaré le Commissaire général de l'UNRWA, Peter Hansen qui estime que même si les négociations de paix sont couronnées de succès, les besoins humanitaires des réfugiés palestiniens resteront élevés pendant encore longtemps.

« Les taux de pauvreté ont triplé, des centaines de familles ont perdu leurs logements, des milliers de personnes ont été tuées ou blessées. Si la communauté internationale veut encourager la paix dans la région, elle doit continuer à soulager les souffrances des Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie », a-t-il ajouté.

Le chef de l'UNRWA, qui lançait son appel depuis Genève, a indiqué que l'agence avait besoin de 103 millions de dollars, dont 32 millions pour une assistance alimentaire d'urgence, pour les six derniers mois de 2003. Ces fonds serviront à apporter une aide alimentaire de base à 257 000 familles, soit 1,1 million de personnes réduites à la plus extrême pauvreté par 32 mois de couvre-feu, de fermeture des territoires et de violence.

« L'UNRWA a en charge la moitié de la population des territoires palestiniens occupés, a précisé Peter Hansen. Elle a besoin du soutien financier de la communauté mondiale pour être en mesure de poursuivre sa tâche jusqu'à la fin de l'année. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.