Indonésie : les agences de l'ONU appellent les combattants à épargner les établissements scolaires

21 mai 2003

Les agences humanitaires et culturelles des Nations Unies ont appelé aujourd'hui les parties au conflit à Aceh, en Indonésie, à épargner les bâtiments scolaires.

Apprenant que plus de 170 écoles auraient été incendiées depuis lundi pendant les combats qui se sont déroulés dans la province et la ville d'Aceh, le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), le Fonds pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), ont enjoint toutes les parties au conflit à épargner les bâtiments scolaires, à ne pas les détruire ou les incendier.

L'UNICEF a annoncé qu'il enverrait 300 kits scolaires d'urgence et 50 tentes dans cette province, où plus de 60 000 enfants auraient été touchés par les combats. Les tentes, destinées aux enfants déplacés à l'intérieur de la province et aux communautés où les écoles ont été détruites, seront dressées en coopération avec le gouvernorat d'Aceh.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.