SRAS : l'OMS retire les Philippines de la liste des pays à contamination locale

20 mai 2003

Les Philippines ont été retirées aujourd'hui par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de la liste des pays où le SRAS se transmet localement.

L'OMS a annoncé que le dernier cas de Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) identifié au Philippines datant du 30 avril dernier, le délai depuis lors équivalait au double de la période d'incubation du SRAS et que par conséquent le risque de contamination avait diminué de façon significative.

Le Ministère de la santé des Philippines fait état à ce jour d'un total de 12 cas possibles de SRAS et de deux décès et a déclaré à l'OMS qu'il continue sa surveillance active mise en place le 17 mars afin de détecter tout nouveau cas de SRAS dans les 16 régions du pays qui rendent compte quotidiennement de la situation sur le terrain.

L'OMS a souligné par ailleurs que l'efficacité de surveillance et du système de notification aux Philippines traduisait un engagement politique et une conscience de haut niveau du personnel sanitaire et confèraient un niveau supplémentaire d'assurance que la chaîne de transmission a été rompue.

A ce jour, le total cumulé des cas probables de SARS signalé par l'OMS s'élève à 7 919 et les décès à 662 dans 28 pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.