Kofi Annan demande au Conseil de sécurité d'apporter son soutien aux efforts de paix en Côte d'Ivoire

29 avril 2003

Kofi Annan a demandé, aujourd'hui, au Conseil de sécurité d'apporter à la force de maintien de la paix ouest-africaine en Côte d'Ivoire, le soutien financier et logistique dont elle a un besoin urgent et de créer une petite opération de l'ONU dans ce pays.

"Au moment critique où les différentes parties ivoiriennes ont enfin décidé de prendre des mesures importantes en vue d'appliquer l'Accord de Linas-Marcoussis, la CEDEAO a estimé qu'il était nécessaire d'accroître considérablement la taille de l'ECOFORCE afin de la rendre plus efficace", a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général de l'ONU qui s'adressait aux 15 membres du Conseil de sécurité, réunis en séance officielle sur la situation en Côte d'Ivoire.

Il a demandé au Conseil de sécurité de fournir à l'ECOFORCE, la force de maintien de la paix que la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a interposée en Côte d'Ivoire, les 43 millions d'euros nécessaires au maintien de ses troupes sur le terrain pendant les six mois à venir.

Kofi Annan a également recommandé au Conseil de sécurité de créer une petite opération de l'ONU comprenant des composantes militaires et civiles et venant compléter les efforts de la CEDEAO.

Il a par ailleurs salué le rôle joué par la CEDEAO ainsi que par la France et d'autres pays et institutions qui ont aidé les différentes factions ivoiriennes à relever les défis posés par la reconstruction de leur pays après six mois de conflit.

imageReportage de la Radio ONU

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.