La Commission des droits de l'homme adopte des mesures promouvant les libertés civiles et politiques

23 avril 2003

La Commission des droits de l'homme de l'ONU a adopté aujourd'hui une série de résolutions promouvant les droits civils et politiques et approuvant la prorogation du mandat du Groupe de travail sur la détention arbitraire pour une durée de trois ans.

La Commission des droits de l'homme de l'ONU a adopté aujourd'hui une série de résolutions promouvant les droits civils et politiques et approuvant la prorogation du mandat du Groupe de travail sur la détention arbitraire pour une durée de trois ans.

La question de la discrimination raciale a suscité un vif débat au sein de la Commission, certaines délégations estimant que la Conférence de Durban contre le racisme avait constitué une étape décisive dans la lutte contre le racisme, d'autres jugeant au contraire préjudiciables les antagonismes qui s'y étaient fait jour.

La Commission a fini par adopter une résolution sur l'application effective de la Déclaration du Programme d'action de Durban qui décide que le Groupe de travail intergouvernemental sur l'application de la Déclaration et du Programme d'action de Durban tiendra des sessions tous les trois ans de même que le Groupe d'experts sur les personnes d'ascendance africaine.

Parmi les textes également adoptés aujourd'hui par la Commission figurent des résolutions sur les droits de l'homme et terrorisme, l'interdépendance de la démocratie et des droits de l'homme, la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, le droit à l'indemnisation des victimes de graves violations des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.