Le Conseil de Sécurité engage les Etats à présenter leur rapport sur les sanctions contre Al Qaida

Le Conseil de Sécurité engage les Etats à présenter leur rapport sur les sanctions contre Al Qaida

Se félicitant de l'attitude "pro-active" adoptée par son comité chargé de contrôler la mise en oeuvre des sanctions contre Oussama Ben Laden, les Taliban et Al Qaida, le Conseil a encouragé aujourd'hui les Etats Membres de l'ONU à présenter des rapports sur les individus ou entités concernées par ces mesures en raison de leurs liens avec le groupe terroriste ou ses agents.

Après avoir entendu l'exposé du Président du comité des sanctions, les 15 membres du Conseil demeurent convaincus que l'application de l'embargo sur les armes, le gel des avoirs et l'interdiction de voyager imposés aux Taliban et à Al Qaida, sont un élément important de la lutte contre le terrorisme, a indiqué le Président du Conseil, Aguilar Zinser, dans une déclaration à la presse.

Enjoignant les Etats qui ne l'ont pas encore fait à présenter leurs rapports que le Conseil juge "essentiels pour l'évaluation des succès de ces mesures et des obstacles qui demeurent", l'AMbassadeur mexicain a par ailleurs indiqué que le comité avait modifié la liste des individus et des entités soumis aux sanctions et l'avait accompagnée de consignes plus claires.