Congo-Kinshasa : la création d'instances intérimaires décidée par la Commission de pacification de l'Ituri

14 avril 2003

La Commission de Pacification de l'Ituri (CPI) a adopté hier par consensus, un projet de mécanisme intérimaire pour la pacification et l'administration provisoire de l'Ituri.

En attendant l'installation du gouvernement de transition pour la gestion politique et administrative de l'Ituri, il été ainsi décidé de créer une Assemblée spéciale intérimaire de 32 membres et un Organe exécutif intérimaire en charge de l'administration, des infrastructures, des finances et de l'économie.

La CPI a également décidé de la création d'une Commission de prévention et de vérification chargée d'examiner les causes profondes du conflit et d'établir des mesures visant à en prévenir l'escalade ainsi que d'un Comité de concertation des groupes armés. Un Observatoire intérimaire des droits humains, qui devra recevoir et aider les victimes des violations de droits de l'homme, vient compléter ce dispositif.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.