Un ex-commandant bosniaque devant le Tribunal pénal international de l'ONU

11 avril 2003

Un ancien commandant de l'armée bosniaque, Naser Oric, inculpé pour son rôle dans les mauvais traitements et les meurtres de détenus serbes en 1993 à Srebrenica, comparaîtra la semaine prochaine devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

Un ancien commandant de l'armée bosniaque, Naser Oric, inculpé pour son rôle dans les mauvais traitements et les meurtres de détenus serbes en 1993 à Srebrenica, comparaîtra la semaine prochaine devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). .

Naser Oric, arrêté hier à Tuzla, en Bosnie-Herzégovine, a été transféré immédiatement au centre de détention du TPIY de La Haye.

Sa mise en accusation porte sur des faits survenus alors qu'il était chef de l'armée bosniaque dans la région de Srebrenica. Sous son commandement, plusieurs détenus serbes ont été maltraités et certains d'entre eux battus à mort. M. Oric est suspecté d'avoir été au courant, ou "d'avoir de bonnes raisons d'être au courant" des agissements de ses subordonnés, indique l'acte d'accusation.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.