Les agences humanitaires de l'ONU s'inquiètent de la poursuite des pillages en Iraq

Les agences humanitaires de l'ONU s'inquiètent de la poursuite des pillages en Iraq

Camp de réfugiés du HCR à Ruwaished, en Jordanie
Le pillage qui se poursuit en Iraq vient encore assombrir une situation humanitaire en Iraq déjà critique, indiquent les agences de l'ONU.

Le Coordinateur humanitaire de l'ONU pour l'Iraq, Ramiro Lopes de Silva, étudie avec les forces de la coalition une solution à ce problème, tout en leur rappelant qu'il leur incombe de faire respecter la loi et l'ordre dans les territoires qu'elles occupent, a indiqué la porte-parole de l'ONU à Amman pour les questions humanitaires, qui signale que les pillages se poursuivaient à Bassorah et Oum Qasr.

Une responsable de l'UNICEF indiquait pour sa part, que les chauffeurs des convois humanitaires avaient eux-aussi assisté à des pillages, notamment dans les écoles, "ce qui ne fait qu'endommager un peu plus des équipements scolaires déjà en piteuse état", a-t-elle souligné.

La situation dans les hôpitaux continue par ailleurs à vivement inquiéter les agences de l'ONU. L'OMS indique que les hôpitaux sont de plus en plus submergés avec un personnel hospitalier qui travaille désormais 24 heures sur 24.

Pour sa part, le Comité international de la Croix-Rouge poursuit ses distributions d'eau aux hôpitaux. 80 000 litres en ont été distribués par citerne et 23 000 en sacs plastique. A Bagdad, moins de 20% des foyers disposaient encore d'électricité.

Les convois de secours d'urgence continuent à être acheminés ou à se tenir prêts dans les pays voisins de l'Iraq. Deux convois, l'un de cinq camions transportant 31 tonnes de fournitures en direction du Nord de l'Iraq, l'autre de 11 camions vers le Sud du pays, ont été acheminés par l'UNICEF.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué de son côté que le couloir alimentaire établi à travers la Turquie fonctionnait bien, que près de la moitié de la farine déjà acheminée avait été distribuée et que 6 000 tonnes supplémentaires données par le Gouvernement canadien serait livrées la semaine prochaine.

Quant à l'Agence de l'ONU pour les réfugiés (HCR), elle fait état, d'un exode minime de réfugiés. Deux Irakiens et 20 réfugiés palestiniens ont été transférés ce matin au camp de Ruwaished, en Jordanie, et six Irakiens ont franchi hier la frontière syrienne. L'Agence précise encore que 11 ressortissants iraquiens et de pays tiers ont été transportés ce matin au camp de transit de El Hol, en Syrie.