Le Secrétaire général recommande le maintien de la Mission de l'ONU à la frontière de l'Iraq et du Koweït

1 avril 2003

Dans un rapport rendu public aujourd'hui sur les activités de la Mission d'observation des Nations pour l'Iraq et le Koweït (MONUIK), le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a recommandé le maintien de la présence réduite actuelle de la Mission jusqu'en juillet 2003. Le personnel de cette Mission, basé à Koweït, serait chargé d'apporter son concours aux activités humanitaires déployées par l'ONU dans la région.

La MONUIK a suspendu ses activités le 17 mars, date à laquelle la situation a exigé le retrait de la majeure partie de son personnel. Elle n'est plus composée à l'heure actuelle que de 12 officiers, 20 civils et du personnel local.

"Cette présence logistique devra permettre d'exécuter des missions de liaison et d'offrir un soutien utile aux autres activités de l'ONU dans la région, selon les besoins", précise le Secrétaire général.

La MONUIK a été établie en 1991 à la suite de l'invasion du Koweït par l'Iraq. Sa mission est de surveiller la zone démilitarisée entre les deux pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.