L'ONU achemine ses premiers secours humanitaires à l'Iraq

L'ONU achemine ses premiers secours humanitaires à l'Iraq

media:entermedia_image:53c2e016-b22f-42db-ac08-8a64d68f2801
Alors que les différentes agences des Nations Unies étudient les moyens d'acheminer des secours d'urgence à l'Iraq, le premier convoi alimentaire de l'ONU a franchi la frontière turco-iraquienne dans le nord du pays.

En effet, trois camions du Programme alimentaire mondial (PAM) ont livré 77 tonnes de lait écrémé en poudre à Dahuk, dans le cadre du programme alimentaire qu'il gère dans les provinces kurdes. En revanche, sur les 13 véhicules affrétés par le Fonds de l'ONU pour l'enfance (UNICEF) pour acheminer de l'eau potable, seuls trois ont été autorisés jusqu'à présent à se rendre à Oum Qasr.

Pour sa part, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé avoir expédié des kits anti-choléra et des kits de première urgence en direction d'Amman, d'où ils seront acheminés vers l'Iraq "dès que les conditions le permettront".

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) n'a par ailleurs toujours pas signalé d'afflux important de réfugiés iraquiens vers les pays limitrophes, alors que le Coordinateur adjoint de l'ONU aux secours d'urgence, Ross Mountain a précisé à Genève que l'ONU disposait actuellement d'un personnel de 3 500 employés locaux en Iraq, dont la quasi-totalité de l'effectif dans le nord du pays.