Kofi Annan se déclare "vivement préoccupé" par la reprise des combats au Libéria

28 mars 2003

Dans un communiqué rendu public aujourd'hui, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est déclaré "vivement préoccupé" par la reprise des combats à proximité de la ville de Zwedru, au Libéria, où des milliers de civils auraient été forcés de fuir leur foyers.

Kofi Annan s'est également dit préoccupé par la sécurité de nombreux agents humanitaires de l'ONU et d'autres organismes humanitaires qui travaillaient dans la région de Zwedru et qui ont perdu le contact avec leurs agences respectives. Le Secrétaire général a invité les belligérants à protéger les civils, y compris le personnel humanitaire.

Craignant pour sa part que la reprise des combats ne menace ses camps de transit, l'Agence de l'ONU pour les réfugiés (HCR), a évacué son personnel humanitaire de la frontière entre le Libéria et la Côte d'Ivoire. « A la suite d'une nouvelle vague de violence à Toe Town, nous avons transféré la majorité de notre personnel humanitaire vers Monrovia » a affirmé aujourd'hui le responsable du HCR, Kris Janowski.

Le HCR s'est dit également inquiet du sort des 5 000 demandeurs d'asile qu'il accueillait dans son camp de transit à Zwedru lorsque les hostilités ont éclaté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.