L'envoyé spécial de l'ONU en Afghanistan estime que ce pays a besoin d'unité et de sécurité

L'envoyé spécial de l'ONU en Afghanistan estime que ce pays a besoin d'unité et de sécurité

Lakhdar Brahimi
A la veille des célébrations du Nouvel An afghan, le Nawruz, l'envoyé spécial de l'ONU en Afghanistan a estimé que ce pays avait besoin d'unité et de sécurité.

Dans une conférence de presse tenue aujourd'hui à Kaboul, Lakhdar Brahimi a déploré la persistance des tensions claniques en Afghanistan, qui contribue à son avis à la réticence des personnes déplacées à regagner leurs villages, et insisté sur la précarité de la situation sécuritaire dans ce pays. "L'Afghanistan a besoin de réconciliation et d'unité nationale. Il y a encore trop de clivages", a déclaré M. Brahimi, en appelant le peuple afghan à faciliter la constitution d'une armée et de forces de police véritablement nationales.