L'ONU affirme que le processus de paix au Moyen-Orient pourrait être relancé

L'ONU affirme que le processus de paix au Moyen-Orient pourrait être relancé

L'Envoyé de l'ONU au Moyen-Orient, Terje Roed-Larsen,
L'envoyé spécial de l'ONU pour le Moyen-Orient a affirmé aujourd'hui qu'il y avait des signes qui laissaient espérer une relance du processus de paix dans la région.

Dans une intervention à l'occasion d'une séance du Conseil de sécurité consacrée cet après-midi à la situation au Moyen-Orient, M. Terje Roed-Larsen a indiqué que la récente nomination d'un Premier Ministre palestinien, la décision de soumettre prochainement la "feuille de route" du Quatuor diplomatique pour le Moyen-Orient aux parties et la volonté affichée par le Gouvernement israélien de retourner à la table des négociations constituaient autant de signes prometteurs dans le conflit israélo- palestinien. "L'occasion nous est offerte d'établir un front de la paix solide et déterminé dans cette partie du Moyen-Orient, alors même qu'une autre partie de cette région est au bord de la guerre", a-t-il noté.