Congo-Kinshasa : le Secrétaire général appelle toutes les parties à respecter le processus de paix en Ituri

17 mars 2003

Dans un communiqué publié aujourd'hui, le Secrétaire général s'est déclaré très préoccupé par la dégradation rapide de la situation en Ituri, en particulier par le fait que les tensions entre le Rwanda et l'Ouganda s'intensifient dangereusement.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, le Secrétaire général s'est déclaré très préoccupé par la dégradation rapide de la situation en Ituri, en particulier par le fait que les tensions entre le Rwanda et l'Ouganda s'intensifient dangereusement. Tout doit être fait, a-t-il insisté, pour s'assurer qu'aucune confrontation militaire n'éclate dans cette région, ce qui remettrait en cause les récentes avancées difficilement acquises dans le processus de paix.

Le Secrétaire général a, en outre, appelé toutes les parties congolaises concernées à mettre immédiatement en place la Commission de pacification en Ituri et de travailler dans ce cadre à un règlement pacifique de la situation. Il est essentiel, a-t-il précisé, que toutes les parties, y compris les Etats voisins, coopèrent à ce processus.

Par ailleurs, M. Annan a de nouveau appelé toutes les forces étrangères à se retirer du territoire de la République démocratique du Congo, en vertu de leurs engagements antérieurs et en vue de s'acheminer vers une paix durable dans la région. Le Secrétaire général s'est également engagé à travailler en étroite collaboration avec toutes les parties, afin de garantir que leurs intérêts seront préservés par des moyens pacifiques.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.