Une journaliste israélienne primée par l'ONU pour ses reportages sur les territoires palestiniens

6 mars 2003

Une journaliste israélienne s'est vu décerner aujourd'hui un prix de la liberté de la presse de l'ONU pour ses reportages critiques et indépendants sur les difficultés quotidiennes rencontrées par les populations palestiniennes.

Amira Hass, qui a passé les 10 dernières années à vivre et à écrire dans les territoires palestiniens occupés pour le quotidien israélien "Ha'aretz", a été nommée lauréate du Prix mondial de la liberté de la presse de l'Organisation de l'ONU pour l'Éducation, la science et la culture (UNESCO)/Guillermo Cano par Koïchiro Matsuura, directeur de l'Organisation.

Mme. Hass, la première et la seule Israélienne à vivre dans les territoires occupés, s'est établie sur place après la signature des Accords de paix israélo-palestiniens d'Oslo de 1993.

Le prix, d'un montant de 25 000 dollars, récompense chaque année un membre de la presse internationale. Il sera décerné le 3 mai à Kingston (Jamaïque), lors d'une cérémonie de l'UNESCO marquant la Journée mondiale de la liberté de la presse.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.