Kofi Annan exhorte les pays les plus riches de la planète à aider l'Afrique dans sa lutte contre la faim et le sida

Kofi Annan exhorte les pays les plus riches de la planète à aider l'Afrique dans sa lutte contre la faim et le sida

Kofi Annan (à droite) pendant la réunion du G8
Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a exhorté aujourd'hui les pays les plus riches de la planète à fournir les ressources nécessaires à l'Afrique dans sa lutte contre la faim et le sida.

"On ne peut pas trouver des solutions viables au défi de la sécurité alimentaire si on ne relève pas à la fois les défis du sida et de la gouvernance sur le continent", a affirmé le Secrétaire général lors de la séance d'ouverture du groupe de contact du Groupe des 8 (G-8) pays les plus industrialisés de la planète.

Soulignant le besoin de renverser la tendance inquiétante à la diminution de l'aide publique à l'agriculture africaine, qui a baissé de quatre milliards de dollars à 2,6 milliards de dollars au cours des 10 dernières années du 20e siècle, M. Annan a lancé un appel aux pays les plus riches pour qu'ils contribuent au développement du secteur agricole du continent, "pilier essentiel du développement".

M. Annan a par ailleurs recommandé l'adoption d'un programme d'action global à volets multiples, qui aurait pour objet de s'attaquer à la fois à la pandémie du sida, de faciliter l'éducation pour tous, y compris des quelque 40 millions d'enfants africains non scolarisés à l'heure actuelle, et d'offrir aux petits agriculteurs les moyens de financer leurs initiatives sur le plan local.

Le Groupe du G-8 est formé du Canada, de l'Allemagne, de l'Italie, de la Russie, du Japon, de la France, du Royaume-Uni et des Etats-Unis.